Rechercher
  • cathroy

Comment cuisiner de manière efficace sans gaspiller

Pour plusieurs personnes, cuisiner peut être une tâche laborieuse et qui prend du temps. Cependant, se nourrir est un besoin de base et apprendre quelques trucs pour gagner du temps sans gaspiller peut être très utile!


Travaillant en restauration depuis plusieurs années maintenant, l’efficacité et la rapidité sont deux clés pour être capable de tout faire ce que l’on veut avant l’heure du midi par exemple, quand les clients commencent à arriver. Le truc numéro un quand on a une certaine quantité de préparation à faire est de commencer par ce qui prend le plus de temps, ce qui est logique, la cuisine c’est logique quand on y pense. Donc, si l’on veut par exemple préparer une soupe, du riz, une sauce tomate et faire mariner une viande (poulet, porc, bœuf) ou du tofu, la première chose à faire est de couper des oignons et l’ail, pour la soupe, la sauce tomate, le riz et ultimement pour la marinade. Ensuite, commencer à faire suer les oignons pour la soupe et la sauce tomate dans deux chaudrons. Pendant que les oignons cuisent tranquillement, couper les autres légumes pour la soupe et les tomates pour la sauce tomate. Si on a du thym frais sous la main, on pourrait l’ajouter à cet instant, comme la feuille de Laurier, ces herbes gagnent à être cuites longtemps. Ce n’est pas non plus nécessaire d’avoir une coupe de l’oignon exemplaire, vu que la soupe et la sauce tomate seront mixées plus ou moins grossièrement.


On pourrait aussi faire suer des oignons pour le riz, ça dépend comment on le veut. Soit le faire comme c’est écrit sur l’emballage (s’il y en a un ;)), ou bien y aller à 1 fois et demie à deux fois la quantité d’eau par rapport à la quantité de grains. Commencer en faisant revenir de l’oignon et ajouter le riz après, à la manière d’un risotto. Ajouter la quantité de liquide (eau, bouillon de légume ou poulet) et cuire à couvert. Sur internet, il y a plusieurs guides de cuisson des grains, celui du site Coup de Pouce, est bien fait : http://storage-cube.quebecormedia.com/v1/cdp_prod/coup_de_pouce/f905ef740d07c464341ca7c942940c80b86a4df8/Tableau-CuissonGrains-1.pdf.


Il ne faut pas se gêner pour voir s’il manque du liquide, y goûter, ajouter d’autres légumes, herbes, épices etc. C’est ça la cuisine, c’est de l’essai erreur, ça implique tous les sens.

Une chose importante à savoir en général est que les oignons sont la base de la cuisine, ils sont souvent la première chose que l’ont fait revenir avec de l’huile et donnent une belle profondeur, qu’on ne peut pas aller chercher autrement. Dans une autre mesure, l’ail et le poireau gagnent à être cuits longtemps. Si on cuit l’oignon assez longtemps, il deviendra sucré, ce qu’on appelle communément « oignon caramélisé ».


La prochaine étape est de mettre les autres légumes et les tomates dans les deux chaudrons respectifs, faire revenir un certain temps. Si on n’avait pas parti le riz, on peut le faire maintenant. Pour une soupe, les légumes gagnent à être cuits longtemps, avec les assaisonnements que l’on désire ajouter avant de mettre une bonne quantité d’eau, de bouillon de légumes ou de poulet. Pour une soupe, on met du liquide à hauteur des légumes. Il n’est pas conseillé de mettre du lait dans la soupe pendant la cuisson, juste à la fin et ne pas en mettre fera qu’elle se conservera plus longtemps. Pour la sauce tomate, pas besoin d’ajouter de liquide, les tomates en contiennent suffisamment. Le but pour la sauce tomate est de la faire mijoter un certain temps, de réduire le liquide et d’avoir une belle consistance. Faire une sauce tomate ou une soupe sont de bons moyens pour passer les tomates ou autre légumes un peu mous. Pendant que l’on coupe les différents légumes, on peut réunir les bouts/épluchures/retailles dans un chaudron et si on en a suffisamment, mettre de l’eau et faire bouillir une trentaine de minutes, un beau bouillon de légumes en prime!



Finalement, pendant que toutes nos préparations cuisent tranquillement, on peut fabriquer la marinade pour la protéine choisie. En règle générale, une marinade ressemble un peu à une vinaigrette, il suffit de mettre un acide quelconque (vinaigre balsamique, de cidre, de vin blanc, jus de citron), de l’huile et on peut ajouter un peut ce que l’on veut : ail, oignon, herbes fraîches ou sèches, sirop d’érable, gingembre etc. Le but est de faire avec ce que l’ont a déjà avant d’aller acheter à l’épicerie.

Et encore mieux, un petit ménage du frigo, du garde-manger et du congélateur nous permet de voir plus clair et de savoir ce qu’on a au lieu d’acheter en double! Si vous avez besoin d’aide en cuisine et dans le ménage de vos armoires, contactez-moi!

7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout